3# La vie aux portes de la mort: une recharge

Quatrièmement nous retrouvons Elie à la montagne de Dieu. C’était là où Moise avait rencontré Dieu. La même montagne et fort probablement le même creux du rocher. Dans nos découragements nous nous comparons à d’autres qui sur notre chemin ont eux réussit alors que nous avons échoués. Je suis plus que convaincu qu’Élie n’a pas put s’empêcher de penser à Moise et de se comparer à lui. Mais Dieu dans son amour est venu à sa rencontre. Il a honoré le fait qu’Elie se soit confié en lui. Le Seigneur lui annonça qu’il allait venir se présenter à lui car il savait qu’il fallait plus qu’une direction.

Il y a des moments où la petite voix réconfortante de Dieu nous dirige et nous éclaire mais il y a des moments où il est plus qu’impératif qu’Il vienne et se manifeste glorieusement! Il doit se montrer à Élie ! Je me souviendrai toujours de cette jeune femme qui est passée dans notre vie. Elle s’était pointée à l’église un soir de semaine. Pendant la réunion, elle avoua à sa copine qu’elle avait engloutie une quantité de cachets et qu’elle souhaitait mettre fin à ses jours dans une église. Elle lui dit « je ne sens déjà plus mes jambes, je me sens mourir » quelques minutes plus tard elle était à l’hôpital. Quelques mois plus tard elle habitait avec nous ; Nous avions aménagé un appartement pour elle. Mais elle était très sombre. Son passé d’abus sexuel la hantait. La haine et l’amertume la tuait petit à petit.

Un jour j’eus un entretien avec elle et lui confia que personne ne pouvait l’aider : « ton seul espoir est de t’enfermer avec Jésus. Te retrouver par la foi dans son sacrifice pour toi à la croix, devant le trône de Dieu. Là, par la foi, tu verras, le Seigneur va te visiter et te toucher… » Elle me regarda comme si je n’y comprenais rien, moi le petit pasteur. Mais une nuit, mon épouse et moi furent réveillés vers les deux heures du matin. On entendait ses louanges au travers de notre plancher. Ma femme se retourna et me demanda « tu veux que je lui demande de prier moins fort ? » je lui répondis « c’est bon, je crois que ça y est ce soir ! Le Seigneur la visite. Passe-moi plutôt mes bouchons » cette nuit-là elle fut délivrée, transformée, renouvelée. Dieu la rencontra aux portes de la mort. Le Seigneur s’était servit de nous pour l’aiguiller vers la montagne de Dieu. Tout l’enjeu était entre elle et son Dieu.

Revenons à Elie. Le Seigneur vit que son ami était en route vers la mort alors lui aussi se mit en route à sa rencontre. Il le rencontra là dans son désespoir. Le Seigneur dit « tiens toi devant l’Éternel, et l’Éternel passa ». Une manifestation de Dieu suffit pour nous remonter, nous vivifier ! Il est la vie ! Remarquez que Dieu n’eut pas à encourager son serviteur par des mots car les seuls mots qui sortirent de sa bouche furent pour lui donner une direction. La présence radiante de sa gloire et de son amour ont instantanément ravis le cœur et charmé l’esprit d’Élie.

Devant cette beauté spirituelle inexplicable, celle dont les anges brulent d’éternité en éternité, devant la contemplation d’un tel Dieu d’amour et de puissance, le serviteur fut instantanément fortifié. Lui qui cherchait la mort était maintenant en route pour oindre des hommes au service de Dieu ! Ce que la présence de Dieu communiqua à Élie était plus fort et plus profond que des mots. C’était une expérience spirituelle, une manifestation de l’amour de Dieu. Jamais Dieu n’oserait renvoyer son serviteur faible et abattu. Il brilla sur Élie.

Jésus a dit « je suis la vie ! » Elie rencontra la vie aux portes de la mort. Je connais cette lumière indescriptible que seule mon âme peut voir quand Christ me visite ! Alors, lorsqu’il lui dit « va, reprend ton chemin… » C’est qu’Élie était désormais capable. Daniel dit « tu m’as fortifié ». Lui aussi avait connu cette force communiquée dans l’intimité face à face. Paul a dit « sa force qui agit en moi ». Dieu vint rencontrer son serviteur aux portes de la mort. Si Dieu put renouveler Élie, il peut aussi vous revivifier. Paul ajoutera que cet Esprit de Dieu a même ressuscité Christ d’entre les morts, à bien plus forte raison il peut nous empêcher de mourir ! Nous fortifier ! Aujourd’hui un messager vient sur votre chemin. Il vous offre cette parole comme un pain vivifiant qui vous pousse vers la montagne de Dieu.

Traversez ce désert, montez dans l’intimité et vous verrez à votre tour que lorsqu’il se manifeste, nous vivons à nouveau ! Vous avez besoin d’être renouvelé, recharger les batteries et cela ne se fait que d’une seule façon, une manifestation de l’amour de Dieu! croyez qu’il vous aime. C’est Lui qui vous attend!la vie vous attend même aux portes de la mort.