Moïse retourna vers le Seigneur

Assis à l’Aéroport de Paris et attendant mon vol pour Genève, je garde mon cœur en prière pour tous les lecteurs de ce blog. Je sais que plusieurs personnes qui aiment profondément le Seigneur entament cette année 2007 dans la douleur. Une parole brûle sur mon cœur tout particulièrement pour ces précieuses personnes. Je veux m’adresser à vous. Vous commencez cette nouvelle année comme vous avez terminés la dernière. Votre visage le cache mais votre cœur est dépositaire d’une profonde tristesse. Peut-être même que vous passer par un moment de crise. Vous avancez parce que vous avez des responsabilités et non parce que le cœur vous en dit. Hé bien le Seigneur a une parole pour vous! Dans Exode le cinquième chapitre, Moise est découragé. Il est prit dans une crise, une grave impasse. Dieu lui a dit d’aller voir les Anciens d’Israël et le Pharaon pour que ce dernier libère le peuple. L’entretien s’est très mal soldé. Le Pharaon a fait fit de ce que Moise lui a demandé. Puis il a doublé la charge de travaux des esclaves hébreux. Il leur a imposé de confectionner leurs briques et de construire. Le double. Le peuple croulant sous la charge du travail s’est retourné contre Moise. Les anciens d’Israël ont tenté d’apaiser le Pharaon mais celui-ci les a traités de paresseux. À leur sortie de la salle du trône, ils rencontrèrent Moise et l’insultèrent. Une version de la Bible, la Chouraki dit même qu’ils frappèrent Moise et Aaron. Moise n’avait jamais demandé cet appel, cette vocation. Il avait été parfaitement obéissant et le voilà insulté par le Pharaon et les anciens d’Israël. Et en conséquence de son obéissance, le peuple a souffert encore plus. Peut-être pouvez-vous comparer votre situation à la sienne ou peut-être connaissez-vous quelqu’un dans votre assemblée qui peut s’identifier à celle-ci. Vous priez peut-être pour quelqu’un mais Dieu ne semble pas répondre, ou même encore les choses semblent s’appesantir. Vous vous êtes consacrés à Dieu plus que jamais, vous lui avez obéit. Vous avez mit votre vie en règle avec votre Créateur et puis vous voilà dans le malheur. Alors je vous encourage à suivre le chemin que la Parole nous trace à travers ce merveilleux récit. Un verset brûle et consume mon cœur : « Moise retourna vers le Seigneur »

Moïse

Lui, et pas un autre. Personne ne pouvait y aller à sa place. Il fallait que ce soit lui . pas Aaron. Aaron pouvait l’aider dans le service auprès des hommes mais pas auprès de Dieu. Son beau-père Jéthro non plus ni son épouse ni ses amis. Il fallait que ce soit lui! Moïse! Peut importe la gravité de l’épreuve, il nous faut aller vers Dieu. Vous pouvez demander la prière à vos proches. Vous pouvez chercher conseil et réconfort en votre confident mais rien ne remplacera l’impact sur le cœur d’une personne qui retourne à Dieu. Moïse était déçut de Dieu, profondément! Toutefois il alla vers Lui. l’enjeu se joue entre vous et Dieu. Nul ne peut prendre votre place auprès de Dieu en ce moment de désillusion, de découragement. Moïse s’est sentit déçut de Dieu mais il retourna vers le Seigneur!

Retourna

En ce moment de douleur et de tristesse, il ne fuyait pas mais il tourna le dos un moment à toute sa réalité, à Pharaon, à il tourna le dos à Pharaon et marcha vers le Seigneur. il tourna le dos aux anciens d’Israël, au peuple qui souffrait à cause de lui et marcha vers le Seigneur. je vous encourage en ce début d’année, marchez vers le Seigneur. allez vers Lui. même si vous êtes déçut de lui. peut-être êtes-vous dans sa volonté mais comme les disciples au milieu de la tempête, vous sentez que tout est entrain de couler. allez vers le Seigneur. retournez vers Lui!

Vers

Il avait une idée en tête bien précise. Il alla vers, en direction de, il avait un chemin bien précis, celui de la prière, une idée précise et clair de comment aborder ce grave problème, cette cris nationale, parler à Dieu. Je peux l’imaginer décidé à parler avec Dieu. Et vous?

Le

Pas les, car il n’y avait pas des solutions. Même si nous savons que tout est en Dieu, ce n’est pas toutes ses grâces et ses bontés qui peuvent nous aider mais lui-même! Moise n’alla pas vers toutes les réponses en Dieu mais il alla vers « Le » Seigneur!

Seigneur

Certaines personnes abandonnent complètement lorsqu’il y a une crise. À un tel point qu’ils peuvent vraiment en venir à oublier l’appel de Dieu sur leur vie. Ils ont essuyé un échec et maintenant ils vivent dans autre chose! Moise alla vers le Seigneur, pas le pasteur ou le psy. Pas ses amis ou Aaron, pas son banquier pour alourdir son prêt. Pas vers son comité de stratégie de marketing pour gagner la faveur du peuple, pas dans un bouquin pour trouver une nouvelle idée, vers le Seigneur! combien d’entre nous lorsque nous sommes découragés, nous allons n’importe où mais pas au Seigneur directement! Moi le premier, quand tout va mal, j’en souvent envie de m’évader, parfois même de nier. Moise lui, même dans la pire crise de sa vie, alla vers le Seigneur! Oh Seigneur, fais de nous des enfants qui vont vers leur Père céleste en toutes circonstances! Que nous puissions aller vers toi dans les bons et les mauvais jours. Que nous puissions aller vers toi, même quand nous avons l’impression que tu nous as déçut.

Allez vers le Seigneur, il vous attend avec une bonne nouvelle. Lorsque Moise revint vers son Maitre, ce dernier lui répondit : « Maintenant tu verras ma puissance » quand nous allons vers lui, il manifeste sa puissance. Il nous faut croire en Lui, en ses voies même lorsqu’elles paraissent nous conduire au cœur de la tempête!