Pleurer pour la sainteté

Esdras fut divinement conduit vers Israël. A plusieurs reprises il est mentionné que la main de Dieu était sur lui et sur ceux qui l’accompagnaient. Leur cœur était dans la joie à la vue de l’aide qu’ils avaient obtenus, la provision, la bénédiction et la protection tout au long du voyage. Une fois arrivés à Jérusalem, je peux imaginer leur cœur explosant de joie ! Leurs yeux ne pouvaient le croire, la Maison de Dieu était rebâtit ! Alléluia ! Après plus de 70 ans de destruction elle était à nouveau debout. Esdras étant un spécialiste de la loi de Dieu et de ses commandements était envoyé par l’Empereur des Mèdes et des Perses pour organiser Israël et Jérusalem autour du culte de la Maison de Dieu.

Quand Esdras fut installé et prêt à travaillé, le cœur rempli de joie, les hauts dignitaires d’Israël s’approchèrent de lui pour l’informer d’une mauvaise nouvelle. Certains des prêtres, des lévites et plusieurs hommes du peuple avaient fait alliance avec des femmes étrangères, mélangeant ainsi leur appartenance à Dieu et aux idoles païennes. A cette nouvelle Esdras s’effondra et fut complètement dévasté. Il passa la plus grande partie de la journée à pleurer devant Dieu. Il pria Dieu et lui dit « après toute ta bonté envers nous et ta grâce, nos cœurs continuent de faire compromis avec la sensualité ! Dieu, je ne sais même pas quoi te dire !! ». Alors qu’il pleurait et s’humiliait devant Dieu en demandant pardon une grande foule se joignit à lui en larmes et en repentance. Le Seigneur leur fit grâce et quelques mois plus tard cette affaire de compromis était classée et le cœur du peuple était pleinement à Dieu.

Comme Esdras, le Seigneur a des hommes et des femmes divinement conduits dans ses voies et son service. Le Seigneur toutefois nous conduit vers un temple qui peut paraitre battit mais dans les cœurs la convoitise du monde et les désirs charnels règnent encore. Peut-être avez-vous prit les fonctions de pasteur dans une jolie église mais à votre surprise, plus les mois passent plus vous découvrez du péché ! Vous êtes le nouveau responsable du groupe de jeunes et à votre grande surprise, ce joli groupe de jeunes est parsemé de jeunes qui se disent chrétiens mais justifient certaines pratiques abominables. Votre couple va mieux, vous revenez à l’église et soudain, boum le péché monte à la surface ? dans votre propre cœur se révèle un péché que vous n’avez pas soupçonné ? Vous vous approchez de Dieu et vous avez rebâtit votre temple mais là dans votre propre cœur surgit des désirs mauvais ?!?! Que se passe-t’il ? Souvenez-vous que c’est le Seigneur qui vous a conduit là dans votre vie mais qu’il ouvre les placards pour enlever les squelettes. Il enlève les apparats et nous montre le cœur pécheur. Oui mon ami encore aujourd’hui partout autour de nous des chrétiens construisent l’église tout en s’alliant avec le péché. Certains sont capable de couler du béton durant le jour et passer la soirée à convoiter des femmes sur Facebook, regarder des téléséries de meurtres ! certains peuvent faire chanter comme les lévites et rentrer à la maison pour retrouver une alliance avec la médisance ! oui cher lecteur, l’alliance avec les femmes étrangères du livre d’Esdras est une image d’une réalité spirituelle : aimer Dieu mais justifier certains péché.

Alors quoi faire ? accuser ? attaquer ? condamner ? juger ? se plaindre et exposer ? non ! suivons l’exemple d’Esdras, allons nous placer devant Dieu en larmes le coeur brisé! versons des larmes d’amour pour eux et pour Dieu, surtout pour Dieu. Esdras a dit qu’il était peiné de ne pas voir ces gens pratiquer les commandements de Dieu. Jésus a dit que si nous l’aimons nous allons pratiquer ses commandements. Ayons ce cœur peiné en disant « Seigneur pardonne-les, ils ne savent pas que leur vie te peine ! ils ne voient pas ton cœur brisé. ils croient que c’est ok , que c’Est rien! ils pensent que nous sommes légalistes. ils prennent à la légère ce que tu demandes. ils ne comprennent pas que tes commandements ne sont pas des suggestions. Oh Dieu, tu veux voir des actions qui suivent les paroles mais sans ta grâce nous n’y arriverons pas. Notre cœur est méchant, le mien d’abord a besoin de ta grâce ! je te prie pardonne-nous ! »

Une grande foule se joint à Esdras. Laissez-moi vous rassurer que si vous soupirez, priez et versez des larmes pour la sainteté des cœurs, vous n’êtes pas seul !Dieu est avec vous et vous donnera Sa paix! une paix inexpliquable est réservé pour les coeurs brisés devant le péché banalisé. il y a partout autour de vous des chrétiens qui comme ceux qui se joint à Esdras, se joignent à vos prières secrètes et implorent Dieu pour qu’il change nos cœurs ! prenez courage, vous n’êtes pas seul. Il y a une grande foule autour des Esdras de cette génération !