S’emparer du miracle

« Et comme il s’en allait, les foules le serraient. Et une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans, et qui, ayant dépensé tout son bien en médecins, n’avait pu être guérie par aucun, s’approcha par derrière et toucha le bord de son vêtement; et à l’instant sa perte de sang s’arrêta. Et Jésus dit: Qui est-ce qui m’a touché? Et comme tous niaient, Pierre dit, et ceux qui étaient avec lui: Maître, les foules te serrent et te pressent, et tu dis: Qui est-ce qui m’a touché? Et Jésus dit: Quelqu’un m’a touché, car je sais qu’il est sorti de moi de la puissance. Et la femme, voyant qu’elle n’était pas cachée, vint en tremblant, et, se jetant devant lui, déclara devant tout le peuple pour quelle raison elle l’avait touché, et comment elle avait été guérie instantanément. Et il lui dit: Aie bon courage, ma fille; ta foi t’a guérie; va-t’en en paix. »
Luc 8 : 42 à 48
Cette femme avait une perte de sang depuis douze ans : dans la Bible, la stérilité de la femme est souvent utilisée pour nous rappeler notre incapacité de changer nos vies mais aussi d’enfanter des âmes, gagner des cœurs à Dieu. Ici la situation de cette femme est encore plus grave, elle est en hémorragie constante! Elle perd sa vie! Elle représente celui et celle qui se sent mourir intérieurement! Elle a tout dépensé près des médecins! Mais là elle va venir, simplement toucher Jésus et être instantanément guérie!

Le toucher sans être touché

Alors que la foule presse et serre Jésus, eux n’obtiennent rien! Oh Que Dieu nous protège d’être ceux qui le serrent sans aucun résultat. Que sa grâce ne nous laisse jamais être de ceux qui veulent être près de Jésus, le serrer sans que toutefois leur vie puissent être transformée! Quel avertissement pour nos vies! La crainte saisie le cœur du lecteur qui, les yeux ouvert, réalise que ces gens serraient la résurrection et la vie! Ils serraient le Créateur de l’Univers, le « JE SUIS » la solution à tout! Ils serraient le trésor des cieux sans avoir la clé du coffre! Comme un canard sous la pluie, ils étaient en contact avec la Vie sans pour autant en être imbibés! Ils pressaient Jésus sans rien obtenir de Lui! Comment est-ce possible? Combien de fois avons-nous pressés Jésus sans rien obtenir de Lui? Combien de foi l’avons-nous touchés sans que Sa puissance se manifeste. J’Ai toujours cru qu’il ne suffit que de le toucher jusqu’à ce que mon attention soit portée sur la réalité qu’une foule de gens le pressaient sans rien recevoir de Lui! Quel drame! Quelle perte de temps! Quelle opportunité unique et historique ces gens ont eut, serrer la solution mais sans la saisir! Sûrement que les oreilles des disciples bourdonnaient du bruit de la foule de requêtes et de tous ces gens qui interpelaient Jésus. Cette simple petite phrase nous avertit du danger d’être près sans rien obtenir, sentir sa présence sans pour autant en être pénétrés. Jésus n’a-t-il pas dit dans Jean 15 que certains seront en Lui sans porter de fruit?

Le saisir et être saisis en retour

Et voilà qu’une dame faible, fait son petit chemin au travers la foule sans que personne ne la voit. Pouvez-vous imaginer la force physique qu’il lui a fallut pour percer jusqu’à Jésus? Zachée n’a pas tenté le coup, il est monté dans un arbre. Au musé du Louvre à Paris, je n’ai pus m’approcher de la Joconde. La foule de curieux pressaient et serraient la sécurité. Mais cette petite femme s’est rendu jusqu’à LUI! Wow! Comment a-t’elle fait? Je n’en ai aucune idée. Tout ce que je sais c’est qu’aujourd’hui le témoignage de son miracle se tient devant chacun de nous pour stimuler notre pensée à presser jusqu’à Jésus indépendamment de tout ce qui nous sépare de Lui! Vous perdez la vie? Allez à Jésus! Vous êtes faible jusqu’à la mort? Tendez votre âme vers l’avant, vous pourrez vous aussi le saisir! Le miracle à débuté quand elle a put se rendre jusqu’à Lui! le premier miracle que Dieu opère est toujours d’aider ceux qui cherchent Son Fils!
Elle ne fait pas partie du cercle des disciples mais la voilà entrain de foncer pour être aussi près de Jésus qu’eux! certains chrétiens souffrent silencieusement du sentiment de rejet. ils ne se croient pas invités à connaître Dieu plus intimement. Ils aimeraient tant être plus près de Jésus mais l’accusateur leur souffle à l’oreille qu’ils ne sont pas comme telle ou telle personne. vous sentez-vous derrière, assis au dernier banc de la salle. souffrez-vous silencieusement de ce sentiment de ne pas avoir été appelé à Le servir? écoutez-vous, soupir au coeur, le récit miraculeux de d’autres? Debout! oubliez tous ces mensonges et ces accusations. foncez vers le trône de la grâce! Dieu vous accueille! et plus , sa voix se fait entendre à votre coeur « aies bon courage ma fille! »
Le fait le plus impressionnant est qu’elle ne demanda rien à Jésus, elle prit le miracle! Elle n’a jamais eut de « oui » de la part de Jésus. Dans les faits, elle n’a même jamais demandé à Jésus de la guérir, contrairement aux autres récits de guérisons. Elle se rendit à Lui, et prit tout simplement le miracle! Elle s’empara de Sa vie pour sauver sa vie à elle! Si la mort agit en vous, venez saisir la vie! Votre vie s’écoule entre vos mains comme le sang s’écoulait d’elle? Venez, la vie sort encore du Fils de Dieu pour guérir et restaurer!

Une foi qui surprend Jésus

Qu’est-ce qui l’a différencié de tous ceux qui le pressaient sans rien en retour? Jésus déclara qu’un seul facteur, une seule attitude la sauva : sa foi! Je peux, sur les paroles de Jésus, imaginer cette femme remplie de foi en chemin. Peu de force mais pleine de foi! Personne ne l’a invitée mais elle a la foi! Il ne lui a rien dit mais elle sait qu’il est le « amen » de Dieu! Il semble qu’Il n’a pas le temps pour elle, mais elle prend son temps pour Lui! Elle ne peut pas souffrir de quelque sentiment de rejet que ce soit, elle est remplie de foi! Il est en chemin pour aider quelqu’un d’autre mais elle, dans sa confiance marche à Sa suite. Il répond à Jaïrus mais elle va décrocher sa réponse à elle! Elle se fait dérangeante, peu importe elle vient chercher la vie! Elle ne touche que la frange de son vêtement, probablement la bordure qui jonche le sol. Quel geste d’humilité. Puis la puissance de résurrection JAILLIT, Dieu dans le ciel ordonne au Saint-Esprit de l’exaucer. Christ en est surprit! Quelle foi! Quelle agréable surprise pour Jésus de constater une telle assurance!

Le cris de nos coeurs

Oh Dieu que nos cœurs soient comme celui de cette femme! Même quand tout semble impossible, nous voulons venir à ta suite, percer par la grâce de Dieu, la foule de l’impossibilité. Peu importe si nous entendons un oui de Dieu ou pas, nous voulons cette détermination qui prend la vie. nul ne peut se croire trop faible pour se saisir de toi! Que nous entendions ta voix ou non, nous venons vers toi. Tu nous as déjà parlé dans ton fils! Il y a un temps pour foncer, aujourd’hui c’est le jour de la délivrance! Seigneur, viens au secours de notre stérilité spirituelle. Nous ne pouvons pas nous changer. Nous ne pouvons pas changer les autres. La situation est encore plus alarmante pour certains, le sang s’écoule, la vie s’écoule d’eux! Nous venons vers toi dans le lieu secret. Toute cette société va dans le sens inverse, mais tu nous ouvre le chemin alors que nous avançons par la foi! Nous venons saisir la transformation par la foi! Nos venons prendre la vie par la foi! Rien ne pourra nous arrêter, notre foi perce la foule, elle nous énergise même au seuil de la mort! Nous te surprendrons Seigneur Jésus! Tu trouveras en nous des cœurs remplis d’espoir, de confiance et de foi! Dehors le doute et l’incrédulité, nous sommes en chemin pour nous emparer de Christ! Non pas la fausse foi qui nous fait paresser, mais plutôt celle qui avance vers toi! Seigneur, nous nous avançons maintenant vers toi. J’entends déjà par la foi ta voix qui dira « quelqu’un m’a touché! J’ai bien senti qu’une force est sortie de moi ».