Entrées par Christian Robichaud

3# La vie aux portes de la mort: une recharge

Quatrièmement nous retrouvons Elie à la montagne de Dieu. C’était là où Moise avait rencontré Dieu. La même montagne et fort probablement le même creux du rocher. Dans nos découragements nous nous comparons à d’autres qui sur notre chemin ont eux réussit alors que nous avons échoués. Je suis plus que convaincu qu’Élie n’a pas put s’empêcher de penser à Moise et de se comparer à lui. Mais Dieu dans son amour est venu à sa rencontre. Il a honoré le fait qu’Elie se soit confié en lui. […]

2# La vie aux portes de la mort: rencontrer un ange

Deuxièmement, Elie en route vers la mort, chemine vers la montagne de Dieu. Il sait que tout, oui tout et en tout temps doit se régler en présence de Dieu dans l’intimité. Il ne fuit pas comme Jonas. Il fuit la réalité et ses responsabilités mais marche vers le Seigneur et non loin de Lui. Quel contraste, il contemple la mort mais se dirige vers le Seigneur. Même si vous êtes à la porte de la mort, regardez à Dieu. Approchez-vous de Lui et il s’approchera de vous. Marchez vers Lui et il viendra à votre rencontre. […]

1# La vie aux portes de la mort

Elie était surnommé par certains commentateurs, écrivains et puritains le roi des prophètes ou le prophète de feu. Quel exemple de passion pour Dieu et sa sainteté. Un homme imparfait mais fidèle à Dieu et obéissant à sa parole. Quand Elie priait l’enfer tremblait et quand il prêchait, le ciel se réjouissait. Quel autre homme a put faire descendre le feu du ciel aux yeux d’un roi pécheur et d’un peuple qui doutait ? Le feu ne suffit pas pour lui, il fallait aussi la pluie. […]

Pour 2010: des porteurs de lumière

C’est souvent après les réunions, que le Seigneur m’envoi des gens pour me raconter ce que Dieu a fait dans leurs vies. Un soir, je m’en souviendrai toujours, un papy a touché mon cœur. L’année précédente j’étais venu prêcher dans cette église et il s’attendait vraiment à Dieu. Il est rentré chez lui triste de ne pas avoir été visité. Il me garda en suspens sur ces paroles négatives et je me mis à réfléchir « Seigneur je ne comprends pas. […]

Ces ossements peuvent-ils revivre?

Dans Ézéchiel 37 (que vous pouvez lire pour saisir pleinement ce que Dieu veut nous dire), le Seigneur amène Ézéchiel dans une vallée remplie d’ossements. Ils sont complètements desséchés et à perte de vue c’est le désespoir. Mais Dieu s’apprête à faire une œuvre grandiose et voici l’encouragement que nous pouvons en tirer:1. L’homme est désespéré sans Dieu : « La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me fit sortir en esprit, et me posa au milieu de la plaine; et elle était remplie d’ossements » (verset 1) Dieu lui montre une vallée d’ossements. […]

Ces hommes qui attirent Dieu

Texte : Luc 2 :25Faits intéressants : tous les hommes dans le NT dont il est dit qu’ils étaient pieux (dévoués) ont tous reçus une parole de Dieu et une réelle manifestation de Sa présence. Il est écrit que Siméon, Corneille et Ananias étaient des hommes pieux. Leur dévotion a littéralement exercé un magnétisme sur le cœur de Dieu. Tous les trois n’étaient pas des figures prédominantes. Dieu s’est donc servit d’hommes de l’ombre, de second plan pour nous montrer que des gens bien ordinaires peuvent aussi attirer l’onction et la faveur de Dieu. […]

Sécher la terre du péché

Le vrai amour implique parfois une colère, une sainte jalousie. La jalousie est,  d’après le dictionnaire Robert : « un Sentiment douloureux que font naître, chez la personne qui l’éprouve, les exigences d’un amour inquiet, le désir de possession exclusive de la personne aimée, la crainte, le soupçon ou la certitude de son infidélité ».  De l’Hébreux, le mot jalousie se traduit aussi par passion et flamme. Quand on aime profondément quelqu’un mais que cette personne ne nous aime plus, nous éprouvons alors ce sentiment douloureux qui nous pousse à agir. […]

N’ayez point peur car je sais que vous cherchez Jésus!

« au crépuscule du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent voir le sépulcre. Et voici, il se fit un grand tremblement de terre; car un ange du *Seigneur, descendant du ciel, vint et roula la pierre, et s’assit sur elle. Et son aspect était comme un éclair, et son vêtement blanc comme la neige. Et de la frayeur qu’ils en eurent, les gardiens tremblèrent et devinrent comme morts. Et l’ange, répondant, dit aux femmes: Pour vous, n’ayez point de peur; car je sais que vous cherchez Jésus » Matthieu 28 1 à 6. […]

Une ancre dans la tempête

  « Elle est pour nous comme une ancre de l’âme bien fermement fixée, qui pénètre au-delà du voile » Hébreux 6 :19   En ces jours de tempêtes où certains sont durement frappés par la maladie, l’effondrement d’un couple, une tempête soudaine, un mentor a déçut ou les vents de paniques de ce monde soufflent sur les portefeuilles, notre âme a besoin d’une ancre bien fermement fixée. […]

La deuxième coupe de communion

Christ éleva la coupe et dit « voici la coupe de la nouvelle alliance ». Les disciples en burent tous et furent bénits. Un peu plus tard, après les réjouissances de la pâque juive, les chants, les psaumes et les prières, Christ se leva et se dirigea vers le jardin de Gethsémani. Exemple suprême d’une marche dans la force du Père, Christ pouvait se réjouir même avec la croix devant. Il nous veut avec Lui dans cette vie de joie. Encore aujourd’hui il nous dit « buvez-en tous! » il nous veut dans Sa joie. […]